Accueil du site > Corruption

Corruption

La corruption qui se généralise à tous les niveaux devient un fléau dévastateur en Algérie, elle constitue un obstacle majeur au développement de la nation et entrave la jouissance de l’individu de ses droits socio-économiques les plus élémentaires.

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

FONDS NATIONAL DE PÉRÉQUATION DES ŒUVRES SOCIALES : Lourd réquisitoire de cadres contre le DG

Lourd chapelet d’accusations que celui que des cadres du Fonds national de péréquation des œuvres sociales (FNPOS) ont porté contre leur directeur général. Ils en ont vraiment sur le cœur ces cadres du Fonds national de péréquation des œuvres sociales, pour la plupart licenciés ou forcés à la démission. Eux qui affirmaient, hier, lors d’une conférence de presse tenue au siège d’Alger de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (Laddh), subir les pires humiliations de leur vie. Un calvaire qui a (...)
 FONDS NATIONAL DE PÉRÉQUATION DES ŒUVRES SOCIALES : Lourd réquisitoire de cadres contre le DG

Le Secrétaire général de l’association Anlc soutient : « Sans une indépendance de la justice, la lutte contre la corruption est un vain mot »

L’association nationale de lutte contre la corruption (Anlc) en attente d’agrément ne se fait pas d’illusion quant à l’issue du scandale Sonatrach. Pour ses membres, le traitement de cette gigantesque affaire de corruption, risque de ressembler à celui réservé à l’autre escroquerie nommée Khalifa. Dans cette dernière, plusieurs accusés de seconde zone ont payé pour de hauts responsables entre ministres, directeurs généraux et autres figures dites du syndicalisme officiel. « Avec une justice dépendante, (...)
 Le Secrétaire général de l’association Anlc soutient : « Sans une indépendance de la justice, la lutte contre la corruption est un vain mot »

Affaire Mouhib Khatir : L’ONG anti-corruption “Transparency International” s’implique

Transparency International fait appel au président algérien pour garantir les droits d’un maire emprisonné Berlin, le 16 août 2011 . Transparency International (TI) appelle le président algérien Abdelaziz Bouteflika et le Ministère de la justice à intervenir dans l’affaire Mouhib Khatir, à la suite de son arrestation le 6 juillet 2011. Mouhib Khatir est détenu depuis lors. La date de l’audience publique de son cas n’a pas encore été fixée, laissant l’affaire dans la plus grande incertitude. TI, (...)
Affaire Mouhib Khatir : L’ONG anti-corruption “Transparency International” s’implique

Agrément refusé pour l’Association nationale de lutte contre la corruption

Dans une correspondance de trois lignes, le ministère de l’Intérieur a fait savoir aux membres fondateurs de l’Association nationale de lutte contre la corruption (ANLC), que leur « demande d’agrément » a été refusée pour « non respect des dispositions de la loi 12-06 du 12 janvier 2012, relative aux associations ». Signée par Abdelkader Ouali, le secrétaire général du département de Ould Kablia, la correspondance n’apporte aucune autre explication ni justificatif à ce refus d’agrément, ce qui est considéré (...)
Agrément refusé pour l’Association nationale de lutte contre la corruption

Algérie 2011 : la mauvaise gouvernance et la corruption menacent la sécurité nationale

Transparency International dans son rapport du 1er décembre pour l’indice annuel de perception de la corruption rétrograde l’Algérie de sept places. Un indicateur qui prouve la faillite du président et de son exécutif en matière de bonne gouvernance.

Algérie 2011 : la mauvaise gouvernance et la corruption menacent la sécurité nationale

Après le rejet du dossier d’agrément de leur association de lutte contre la corruption : Les membres fondateurs parlent d’un “refus politique arbitraire”

Les membres fondateurs de l’Association nationale de lutte contre la corruption (ANLC) dénoncent “le refus arbitraire” du ministère de l’Intérieur, de délivrer l’agrément à leur association naissante. Lors d’une rencontre avec la presse, organisée hier au siège de la Laddh (de Me Benissad), MM. Mustapha Attoui, Adel Moumen et Hakim Fadal, respectivement président, SG et premier adjoint du SG, ont dit ne pas comprendre ce refus tant que, estiment-ils, le dossier de constitution de l’ANLC est conforme aux (...)
Après le rejet du dossier d’agrément de leur association de lutte contre la corruption : Les membres fondateurs parlent d’un “refus politique arbitraire”

Après l’intervention du chef de l’état sur les scandales de Sonatrach:L’ANLC appelle Bouteflika à aller plus loin

Les deux responsables de l’ANLC n’ont pas manqué de s’interroger sur de possibles liens entre les révélations de scandales en série ces derniers temps et la présidentielle de 2014.

Après l’intervention du chef de l’état sur les scandales de Sonatrach:L’ANLC appelle Bouteflika à aller plus loin

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6