Accueil du site > Documentation > Troisième Congrès

Troisième Congrès

Déroulement et documents du troisième congrès de la LADDH

Pages 1 | 2

ALGÉRIE. Paris : Rassemblement 18 février 2011- 18h30- A l’appel du "Collectif d’Algérien(ne)s de soutien à la lutte en Algérie pour le changement et la démocratie"‏

16/02/2011

Collectif d’Algérien(ne)s de soutien à la lutte en Algérie pour le changement et la démocratie Après les manifestations du 12 février dernier, plusieurs rassemblements sont prévus à travers l’Algérie les 18 et 19 février. Ces manifestations sont interdites par le gouvernement. Nous condamnons, avec force, l’interdiction de manifester pacifiquement et de s’exprimer en Algérie. Dans le contexte de bâillonnement des citoyens, nous ne pouvons qu’appuyer ces manifestations et rassemblements, et en faire (...)
ALGÉRIE. Paris : Rassemblement 18 février 2011- 18h30- A l’appel du

L’identité nationale est un problème du passé, du présent et du futur

13/10/2010

Dans une interview accordée à la revue scientifique japonaise, The journal of Sophia Asian Studies, rapportée par votre journal, l’ancien président de la République Chadli Bendjedid a déclaré : « Il n’y a pas d’identité algérienne spécifique à l’Algérie, à part l’identité arabe et musulmane. »

L’identité nationale est un problème du passé, du présent et du futur

Human Rights Watch écrit au ministre de l’interieur au sujet du troisième congrès de la LADDH

10/04/2010

New York, le 8 avril 2010.

M. Noureddine Yazid Zerhouni

Ministre de l’Intérieur et des collectivités locales

Palais du gouvernement

01 Rue Dr Saadane

Alger, Algérie

Monsieur le Ministre,

Human Rights Watch  écrit au ministre de l’interieur au sujet du troisième congrès de la LADDH

Atelier sur les droits économiques, sociaux et culturels : Intervention FIDH

07/04/2010

Introduction générale sur les PIDESC

Les droits économiques et sociaux ont été affirmés contre la pauvreté, visant à garantir à chacun l’accès à des biens essentiels. Il s’agit de protéger par le droit l’accès aux biens essentiels à la dignité humaine.

En 1948, préambule de la DUDH : « l’avènement d’un monde où les êtres humains seront libres de penser et de croire, libérés de la terreur et de la misère proclamé comme la plus haute aspiration de l’homme ». « Résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande ».

Atelier sur les droits économiques, sociaux et culturels : Intervention FIDH

3éme Congrès de la LADDH:Rapport de la Commission des droits civils et politiques

07/04/2010

Introduction :

Les droits civils et politiques sont les premiers droits de la personne humaine à avoir été revendiqués dans le combat contre l’arbitraire du pouvoir politique. Ces droits consacrent d’une part les droits de l’individu face à l’État (respect de la vie privée, de la vie familiale, de la propriété…) d’autre part la participation de l’individu à la vie collective (droit de vote, libertés fondamentales…).
Affirmés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, ces droits sont garantis par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques du 16 décembre 1966.

3éme Congrès de la LADDH:Rapport de la Commission des droits  civils et politiques

3éme Congrès de la LADDH:Rapport de la Commission des droits sociaux, économiques et culturels.

07/04/2010

2010, l’histoire des réformes économiques en Algérie boucle sa troisième décennie et la transition de l’économie algérienne vers une économie productive est une tâche qui reste à faire selon l’avis unanime des observateurs. La double dépendance de l’économie algérienne de la rente pétrolière pour ses exportations et du marché international pour ses importations persiste et le même type d’entreprises déficitaires depuis les années 1970 continuent à fonctionner au mépris de toute rationalité économique. La rente continue de structurer l’ensemble des rapports sociaux et économiques.

3éme Congrès de la LADDH:Rapport de la Commission des droits  sociaux, économiques et culturels.

Contribution de Madjid Benchikh* au travaux du 3eme Congrès de la LADDH : LE DROIT DES PEUPLES ET LES DROITS HUMAINS SONT LIES.

07/04/2010

Au moment où vous réunissez votre congrès, au milieu de nombreuses difficultés, je voudrais saluer tous les congressistes et tous les militants et sympathisants des droits de l’Homme en Algérie, au Maghreb et dans tous les autres pays avec une pensée particulière à tous ceux qui luttent pour la concrétisation de ces droits dans les pays où sévissent des systèmes politiques autoritaires.

Contribution de Madjid Benchikh* au travaux du 3eme Congrès de la LADDH : LE DROIT DES PEUPLES ET LES DROITS HUMAINS SONT LIES.

Pages 1 | 2