texte_augmente texte_diminue
Suivre la vie du site ver imprimer
Favoris
  • Rapport du réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme : L’Algérie épinglée

    Les libertés de réunion et de manifestations sont de plus en plus en régression en Algérie. C’est ce qui ressort, en substance, du dernier rapport du réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme. Ce rapport régional intitulé « La liberté de réunion : l’opposition bâillonnée dans la région euro-méditerranéenne » accable l’Algérie sur certains points relatifs aux libertés publiques. « Il y a une contradiction totale entre ce que disent les lois algériennes et leur application sur le terrain. La liberté de réunion et de rassemblement est consacrée par la constitution algérienne, mais elle est sévèrement réprimée sur le terrain. On le voit tous les jours dans les manifestations organisées un peu partout à (...)
     Rapport du réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme : L’Algérie épinglée
  • Rapport de la LADDH, SOS disparus et le REMDH : « La liberté de réunion en régression en Algérie »

    La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), SOS disparus et le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) ont animé hier une conférence de presse consacrée à la liberté de réunion en l’Algérie. Une conférence qui entre dans le cadre de la campagne de présentation du rapport sur la situation de la liberté de réunion dans la région méditerranéenne. Un rapport qui fait suite au premier rapport édité en novembre 2013 consacré au cadre juridique, a expliqué d’emblée Nassira Dutour, vice-présidente du REMDH et porte-parole du collectif des familles de disparus en Algérie. En rappelant qu’un travail de sensibilisation a été déjà mené auprès des eurodéputés, elle a estimé que l’Union (...)
    Rapport de la LADDH, SOS disparus et le REMDH : « La liberté de réunion en régression en Algérie »
  • INVITATION A UNE CONFERENCE DE PRESSE LE DIMANCHE 1 MARS 2015

    Lancement du Rapport Régional du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) « La liberté de réunion menacée : l’opposition bâillonnée dans la région euro-méditerranéenne » A 11h au siège de SOS Disparu(e)s au 21, rue Mustapha Benboulaid, Alger Centre Quatre ans après la levée de l’état d’urgence en Algérie, les libertés individuelles et collectives sont de plus en plus menacées. Contrairement à ce qu’aspirait la société civile algérienne, la levée de l’état d’urgence n’a pas mis fin aux violations des droits de l’Homme, restreignant notamment l’exercice du droit à la liberté de réunion et de manifestation. La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) et Sos Disparu(e)s dénoncent les (...)
    INVITATION A UNE CONFERENCE DE PRESSE LE DIMANCHE 1 MARS 2015
  • Communiqué : La LADDH dénonce les atteintes répétées aux libertés

    Un rassemblement pacifique à l’appel de partis politiques et d’associations a été empêché aujourd’hui, mardi 24 février 2015 par la police à Alger. Ce rassemblement visait a dénoncer l ’exploitation du Gaz du schiste et à exprimer une solidarité avec les citoyens habitant le sud du pays. Encore une fois, des citoyens ont été arrêtés avant même le début du rassemblement, d’autres à la fin de la tentative du rassemblement, une cinquantaine d’arrestations sont à signaler à Alger. On relève aussi des arrestations dans d’autres villes. La LADDH dénonce cette énième atteinte à la liberté d’expression et de rassemblement, qui sont des droits fondamentaux des algériens et algérienne. Des droits garantis, faut il (...)
    Communiqué : La LADDH dénonce les atteintes répétées aux libertés
  • Langue maternelle et identité algérienne en débat

    Pour célébrer la Journée internationale des langues maternelles, la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) et l’association Rassemblement Action Jeunesse (RAJ) se sont associés pour débattre sur le thème. C’est l’occasion de revenir sur un sujet sensible et propre à l’Algérie : tamazight. « C’est une question très sensible, car c’est parler de l’identité algérienne », indique le président de RAJ, Abdelwahab Fersaoui. « Elle est prise en otage au détriment du vivre ensemble dans le respect du pluralisme linguistique », ajoute-t-il, soulignant la polémique, ancienne et toujours d’actualité, autour des langues maternelles, et notamment tamazight. Pourtant, la réponse semble simple, à écouter (...)
    Langue maternelle et identité algérienne en débat
  • LADDH : Formation de base au profit des jeunes militants

    La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), présidée par Me Noureddine Benissad, a organisé jeudi et vendredi, avec l’appui de l’ambassade du Canada, une formation au profit des jeunes défenseurs des droits de l’Homme en Algérie. La session de formation, qui s’est déroulée à l’hôtel Mas des Planteurs à Zéralda, a regroupé 25 jeunes participants venus des quatre coins du pays pour bénéficier d’un séjour de formation accéléré sur les mécanismes internationaux et nationaux de protection des droits de l’Homme. La formation, qui a été ouverte par une conférence de Me Mostefa Bouchachi, suivie par celle de Me Benissad, a été l’occasion également pour les participants de découvrir comment conduire (...)
    LADDH : Formation de base au profit des jeunes militants
  • célébration de la journée internationale de la langue maternelle

    Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la langue maternelle correspondant au 21 février de chaque année, la LADDH et le RAJ ont le plaisir de vous inviter à la table ronde qu’ils organisent, le samedi 21 février 2015, à partir de 14h00 au siège du RAJ, sis au 17 Rue Larbi Ben Mhidi, troisième étage, Alger Centre. Cette rencontre aura pour thème : " Pour une politique des langues garantissant le développement et la cohésion sociale" Et sera animée par : Mme Khaoula Taleb Ibrahimi : linguiste et professeure à l’université d’Alger Mr Mouloud Lounaouci : Chercheur et sociolinguiste Mr Brahim Tazaghart : Militant et écrivain Soyer les (...)
    célébration de la journée internationale de la langue maternelle
  • Appel urgent : Larbi Tahar menacé

    Mr Larbi Tahar, membre du conseil national de la la LADDH et figure connue du mouvement associatif dans la région de l’El -Bayadh, est victime de graves menaces de la part du Chef du groupement de la Gendarmerie nationale d’ Elbayadh ( 700km au Sud-Ouest d’Alger). En effet, Larbi Tahar, reçoit le vendredi 30 janvier 2015 à 16h40, une communication téléphonique de la part du chef du groupement de la gendarmerie nationale de la Wilaya d’El Bayadh, Mr A.Y. Ce dernier lui a tenu des propos menaçants et graves. L’interlocuteur de Larbi Tahar aurait déclaré : « je donnerai des ordre fermes à mes éléments sur l’usage de balles réelles contre celui qui oserait s’approcher des Khalidjites » ( les chasseurs (...)
    Appel urgent : Larbi Tahar menacé

LE RESTE DE NOS EDITOS

Attentats de Paris : la LADDH condamne

La LADDH condamne avec force les attentats de Paris et tient à exprimer sa solidarité aux familles des victimes, à leurs proches et aux journalistes de de Charlie Hebdo. Ces actes terroristes visent à porter (...)

Attentats de Paris : la LADDH condamne
L’exploitation du Gaz du schiste : les Algériens ont le droit de savoir et de s’opposer

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) suis avec beaucoup de préoccupation la poursuite du mouvement de protestation contre le gaz de schiste à In Salah (Tamanrasset), dont un premier (...)

L’exploitation du Gaz du schiste : les Algériens ont le droit de savoir et de s’opposer
FIDH : Deux présumés tortionnaires algériens des années de plomb seront jugés en France

La juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Nîmes a rendu le 26 décembre dernier une ordonnance de mise en accusation à l’encontre de deux présumés tortionnaires algériens résidant en France, Hocine (...)

FIDH : Deux présumés tortionnaires algériens des années de plomb seront jugés en France
Le rapatriement des migrants nigériens n’a plus rien de volontaire

Il n’y a plus de doute. La vaste opération de rapatriement des migrants nigériens entrés illégalement en Algérie, lancée début décembre à la demande des autorités nigériennes, n’est ni un "rapatriement humanitaire", (...)

Le rapatriement des migrants nigériens n’a plus rien de volontaire

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Dernier Communiqué

Communiqué : La LADDH dénonce les atteintes répétées aux libertés 24/02/2015
Communiqué : La LADDH dénonce les atteintes répétées aux libertés

Communiqué : La LADDH dénonce les atteintes répétées aux libertés

Du côté du CDDH

Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme 02/05/2013
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Elle a été le thème du IIIéme. séminaire-atelier du projet « Formation en droits de l’homme des jeunes militants d’Annaba » organisé par la LADDH, section d’Annaba avec le soutien de MEPI. Lourde tâche pour un jeune militant d’aborder un sujet aussi complexe. Des conférences préparatoires, la (...)
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Dernier numéro Errabita

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

Un partenaire...au hasard

KalimaDZ, la 1er média libre en Algérie

Important : le site de cette radio est toujours inaccessible depuis l’Algérie, premier acte de censure de l’internet, vous pouvez consulter en passant par un service proxy ou plus simplement cliquez sur notre lien en bas. Radio Kalima* (...)
KalimaDZ, la 1er média libre en Algérie

Une photo...au hasard

photo2