texte_augmente texte_diminue
Suivre la vie du site ver imprimer
Favoris
  • Flux migratoires "des Africains" en Algérie : Alger partagée entre enjeux sécuritaires et impératif humanitaire

    L’Algérie est de plus en plus un pays d’accueil pour les migrants africains en quête d’une vie décente et de stabilité sécuritaire. La dégradation de la situation sécuritaire et économique de plusieurs pays africains, notamment ceux du Sahel, a poussé une partie de leurs populations à fuir en Algérie. Chez nous, le débat sur cette question commence à prendre forme, mais souvent sous une approche purement sécuritaire. Il est vrai que l’Algérie ne reçoit pas encore de migrants et de réfugiés par centaines de milliers, n’empêche que la question commence à inquiéter et la société civile et le gouvernement. Ce dernier, par le biais du ministre du Travail, Mohamed El Ghazi, a déclaré, il y a quelques jours, que les (...)
    Flux migratoires
  • avant projet du code du travail : la LADDH exprime son inquiétude

    La LADDH A PRIS CONNAISSANCE DU CONTENU DE L’AVANT PROJET RELATIF AU CODE DU TRAVAIL ET S’INQUIETE DES ATTEINTES AUX DROITS ECONOMIQUES ET SOCIAUX DES TRAVAILLEURS NOTAMMENT LA GENERALISATION DE LA PRECARITE DU TRAVAIL,LA REMISE EN CAUSE DU DROIT DE GREVE ET DES LIBERTES SYNDICALES. La LADDH RAPPELLE QUE NOTRE PAYS A RATIFIE LE PACTE INTERNATIONAL RELATIF AUX DROITS ECONOMIQUES,SOCIAUX ET CULTURELS AINSI QUE LA CONVENTION DE 1948 DE L’ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL CONCERNANT LA LIBERTE SYNDICALE ET LA PROTECTION DU DROIT SYNDICAL ET QUE TOUTE MESURE LEGISLATIVE NE PEUT PORTER ATTEINTE A CES DROITS GARANTIS PAR LESDITES CONVENTIONS INTERNATIONALES. LA LADDH DENONCE CES (...)
    avant projet du code du travail : la LADDH exprime son inquiétude
  • Affaire Youcef Ould Dada : Une condamnation qui occulte l’essentiel.

    La Cour de Ghardaia vient de confirmer le jugement du tribunal qui condamne le blogueur Youcef Ould Dada à 2 ans de prison et à 100000 DA d’amende, pour « atteinte à l’intérêt national » et « outrage à un corps constitué », et cela pour avoir diffuser une vidéo montrant des policiers entrain de commettre un vol dans un magasin à Ghardaïa. La LADDH persiste à signaler que les poursuites étaient infondées à son encontre et a appelé à un procès équitable notamment par une contre expertise du rapport d’analyse élaborée par la police,qui s’est trouvée dans cette affaire juge et partie. En concertation avec le concerné, les avocats de la LADDH envisagent de se pourvoir en cassation tout en demeurant mobilisés pour (...)
    Affaire Youcef Ould Dada : Une condamnation qui occulte l’essentiel.
  • Que risque le Mozabite ayant filmé des policiers voleurs ?

    Président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), Noureddine Benissad est également l’un des avocats du Mozabite ayant filmé des policiers commettant un vol lors des violences de Ghardaïa, Youcef Ouled Dada. Le verdict de son procès en appel sera prononcé demain. Le verdict du procès en appel du Mozabite ayant filmé des policiers voleurs sera prononcé demain. Que risque-t-il exactement ? Au vu des infractions qu’on lui reproche, il risque d’être condamné à trois ans de prison. Dans ce cas, il y aura un pourvoi en cassation. L’affaire sera traitée au niveau de la Cour suprême. C’est la procédure ordinaire sur le plan juridique. D’un autre côté, on continuera à demander sa (...)
    Que risque le Mozabite ayant filmé des policiers voleurs ?
  • Ghardaia : M.Ould Dada doit être libéré immédiatement

    Le procès en appel du blogueur Youcef Ould Dada, s’est déroulé le lundi, 18 aout 2014, à la cour de Ghardaïa avec la présence d’un collectif d’avocats représentant la LADDH, le RADDH et le FFS. Le verdict est mis en délibéré pour le 1er septembre après que le Parquet ait requis 3 années de prison fermes. Pour rappel, M. Ould Dada est poursuivi en justice pour « atteinte à l’intérêt national », en vertu de l’article 96 du code pénal, et « outrage à un corps constitué », en vertu de l’article 144 du même code. Il a été condamné, en première instance par le tribunal de Ghardaïa, à deux ans de prison ferme le 10 juin dernier pour avoir diffusé une vidéo montrant des policiers entrain de commettre un vol. Or, selon (...)
    Ghardaia : M.Ould Dada doit être libéré immédiatement
  • Ghaza : le massacre continue, la lâcheté aussi

    La Ligue Algerienne pour la Défense des Droits de l’Homme dénonce l’opération"bande protectrice" menée par l’armée israélienne depuis le 7 juillet en bombardant la population civile de Ghaza faisant plus de 1300 morts ainsi que la destruction de centaines d’édifices Civils(écoles,Hopitaux, maisons,etc......)provocant des situations humanitaires catastrophiques notamment par le déplacement forcé de population. Ces agressions récurrentes comme celles de 2088 et 2012 contre la population civile de Ghaza et des territoires occupés, sont des violations répétitives du droit international, notamment des Conventions de Geneve et constituent au regard de ce même droit des crimes de guerre et des crimes contre (...)
    Ghaza : le massacre continue, la lâcheté aussi
  • Rencontre sur la torture en Algérie : Invitation

    « Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants » Art 5 de la DUDH A l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture qui correspond au 26 juin de chaque année, la LADDH et la Coordination nationale des familles des disparus, organisent une rencontre débat le mercredi 25 juin 2014 à partir de 9h00, et cela au siège de la ligue sis au 5 rue Frères Alleg, Didouche Mourad, Alger. Cette rencontre abordera le cadre législatif et juridique de la lutte contre la torture, les séquelles psychologiques que laisse une telle pratique, le rôle des défenseurs des droits de l’Homme et présentation de témoignage et de cas. « Le terme (...)
    Rencontre sur la torture en Algérie : Invitation
  • L’Algérie condamnée pour la 25ème et 26ème fois par le Comité des droits de l’Homme de l’ONU : communiqué CFDA

    Alger, 16 juin 2014 - Suite à deux communications introduites récemment par le Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA), concernant les cas de disparitions forcées d’Ali Lakhdar Chaouch et de Mohamed Mehalli ainsi que les violations infligées aux membres de la famille de ce dernier, le Comité des droits de l’Homme de l’ONU constate pour les 25 et 26 èmes fois que l’Etat algérien a violé le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP). Le Comité appelle l’Etat algérien à mener des enquêtes approfondies et rigoureuses sur le sort des disparus et à poursuivre, juger et punir les responsables de violations. Le Comité rappelle par ailleurs ses Observations Générales formulées (...)
    L’Algérie condamnée pour la 25ème et 26ème fois par le Comité des droits de l’Homme de l’ONU : communiqué CFDA

LE RESTE DE NOS EDITOS

Les deux jeunes arrêtés lors d’une manifestation de Barakat condamnés à la prison avec sursis
Les deux jeunes arrêtés lors d’une manifestation de Barakat, Mohamed Kadi et Moêz Bennacir, ont été condamnés, ce dimanche 18 mai, à six mois de prison avec sursis par le tribunal de Sidi M’hamed, a-t-on appris (...)

Les deux jeunes arrêtés lors d’une manifestation de Barakat condamnés à la prison avec sursis
La mobilisation pour la libération des deux personnes arrêtées lors d’une manifestation du mouvement Barakat s’étend à la Tunisie

Des militants et syndicalistes tunisiens se mobilisent pour la libération de Mohamed Kadi et Moêz Bennacir, arrêtés lors d’une manifestation du mouvement Barakat à Alger. « Un collectif de soutien à Mohamed Kadi (...)

La mobilisation pour la libération des deux personnes arrêtées lors d’une manifestation du mouvement Barakat s’étend à la Tunisie
El Bayadh : Harcèlement de Hassan Bouras

Hassan BOURAS, membre du comité directeur de la LADDH a été entendu, lundi 05 mai 2014, par la police judiciaire d El bayadh sur deux affaires en relation avec ses activités militantes. En effet, Bouras a été (...)

 El Bayadh : Harcèlement de Hassan Bouras
Forum de la LADDH sur les libertés:La société civile sous pression

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) a organisé un forum pour dénoncer les nombreuses entraves aux libertés pratiquées par le régime. En Algérie les libertés d’expression, de réunion, (...)

Forum de la LADDH sur les libertés:La société civile sous pression

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Dernier Communiqué

avant projet du code du travail : la LADDH exprime son inquiétude 07/09/2014
avant projet du code du travail : la LADDH exprime son inquiétude

La LADDH A PRIS CONNAISSANCE DU CONTENU DE L’AVANT PROJET RELATIF AU CODE DU TRAVAIL ET S’INQUIETE DES ATTEINTES AUX DROITS ECONOMIQUES ET SOCIAUX DES TRAVAILLEURS NOTAMMENT LA GENERALISATION DE LA PRECARITE DU TRAVAIL,LA REMISE EN CAUSE DU DROIT DE GREVE ET DES LIBERTES SYNDICALES. La LADDH RAPPELLE QUE NOTRE (...)
avant projet du code du travail : la LADDH exprime son inquiétude

Du côté du CDDH

Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme 02/05/2013
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Elle a été le thème du IIIéme. séminaire-atelier du projet « Formation en droits de l’homme des jeunes militants d’Annaba » organisé par la LADDH, section d’Annaba avec le soutien de MEPI. Lourde tâche pour un jeune militant d’aborder un sujet aussi complexe. Des conférences préparatoires, la (...)
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Dernier numéro Errabita

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

Un partenaire...au hasard

PRI

Le site de cette organisation nous apprend tout sur PRI (Penal Reform International), ses fondements et objectifs. Il nous présente également leurs activités par région et par thème. Le site bénéficie enfin d’une bibliothèque, où peuvent être (...)
PRI

Une photo...au hasard

photos inauguration