texte_augmente texte_diminue
Suivre la vie du site ver imprimer
Favoris
  • Déclaration commune : Ensemble contre la peine capitale

    La promotion de la dignité humaine et la consécration des droits de l’homme constituent un repère fondamental de l’évolution de l’humanité à l’époque moderne. Il est maintenant entendu de tous que l’équité et la justice ne peuvent être durablement établies si elles n’ont pour finalités la protection et l’épanouissement de la personne humaine, objectifs consubstantiels au respect de la vie. La peine de mort dont les origines remontent aux temps les plus reculés de l’histoire contredit cet idéal. Elle constitue une violation des droits fondamentaux de l’homme que justifie mal l’argument, louable en soi, de protection absolue de la société. Cette sentence réalise et légalise un anéantissement de l’être humain. (...)
    Déclaration commune : Ensemble contre la peine capitale
  • Journée internationale contre la peine de mort du 10 octobre 2014 : Invitation

    Ensemble contre la peine capitale Invitation à l’occasion de la célébration de la Journée internationale contre la peine de mort du 10 octobre 2014, la LADDH a le plaisir de vous inviter à la rencontre nationale qu’elle organise le vendredi 10 octobre 2014 à 10H00 à son siège sis au 5 rue Frères Alleg (niveau 101 Didouche Mourad). Cette rencontre, qui verra la participation de plusieurs associations nationales et personnalités militantes des droits de l’Homme, abordera dans une démarche commune la question de l’abolition de la peine de mort en Algérie et partout à travers le monde. Alger le 7 octobre 2014 Le président Nour-eddine (...)
     Journée internationale contre la peine de mort du 10 octobre 2014 : Invitation
  • Question des disparitions forcées : L’Algérie refuse la visite du rapporteur onusien pour les droits de l’homme

    Le gouvernement algérien refuse d’autoriser les rapporteurs du comité onusien des droits de l’homme à venir en Algérie. L’information a été confirmée par la responsable de l’association SOS Disparus, Nacera Dutour. « Après plus de trois ans de négociations, l’Algérie a finalement refusé la venue du rapporteur spécial de l’ONU pour les droits de l’homme. J’étais la semaine dernière à Genève, les responsables du comité des droits de l’homme de l’ONU m’ont informée de la décision du gouvernement. Une délégation officielle les a informés que la visite en Algérie du rapporteur onusien n’est pas possible », explique-t-elle. Cette décision intervient, ajoute-t-elle, « après plusieurs années de tergiversations de la part des (...)
     Question des disparitions forcées : L’Algérie refuse la visite du rapporteur onusien pour les droits de l’homme
  • Rencontre débat : La Charte pour la Paix et la réconciliation nationale ; l’impunité et le recours aux instances de protection des droits de l’Homme.

    Invitation La LADDH et la Coordination nationale des familles de disparus, ont le plaisir de vous inviter à la rencontre débat qu’elles organisent le mardi 30 septembre 2014 à 10H30 au siège de la LADDH, sis au 5 rue Frères Alleg (au niveau du 101 Didouche Mourad). Cette rencontre abordera les thèmes suivants : Les droits des victimes face à l’impunité et à l’oubli. Les disparitions forcées et le recours aux instances internationales, bilan et perspectives. Soyez les bienvenus.
    Rencontre débat : La Charte pour la Paix et la réconciliation nationale ; l’impunité et le recours aux instances de protection des droits de l’Homme.
  • Flux migratoires "des Africains" en Algérie : Alger partagée entre enjeux sécuritaires et impératif humanitaire

    L’Algérie est de plus en plus un pays d’accueil pour les migrants africains en quête d’une vie décente et de stabilité sécuritaire. La dégradation de la situation sécuritaire et économique de plusieurs pays africains, notamment ceux du Sahel, a poussé une partie de leurs populations à fuir en Algérie. Chez nous, le débat sur cette question commence à prendre forme, mais souvent sous une approche purement sécuritaire. Il est vrai que l’Algérie ne reçoit pas encore de migrants et de réfugiés par centaines de milliers, n’empêche que la question commence à inquiéter et la société civile et le gouvernement. Ce dernier, par le biais du ministre du Travail, Mohamed El Ghazi, a déclaré, il y a quelques jours, que les (...)
    Flux migratoires
  • avant projet du code du travail : la LADDH exprime son inquiétude

    La LADDH A PRIS CONNAISSANCE DU CONTENU DE L’AVANT PROJET RELATIF AU CODE DU TRAVAIL ET S’INQUIETE DES ATTEINTES AUX DROITS ECONOMIQUES ET SOCIAUX DES TRAVAILLEURS NOTAMMENT LA GENERALISATION DE LA PRECARITE DU TRAVAIL,LA REMISE EN CAUSE DU DROIT DE GREVE ET DES LIBERTES SYNDICALES. La LADDH RAPPELLE QUE NOTRE PAYS A RATIFIE LE PACTE INTERNATIONAL RELATIF AUX DROITS ECONOMIQUES,SOCIAUX ET CULTURELS AINSI QUE LA CONVENTION DE 1948 DE L’ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL CONCERNANT LA LIBERTE SYNDICALE ET LA PROTECTION DU DROIT SYNDICAL ET QUE TOUTE MESURE LEGISLATIVE NE PEUT PORTER ATTEINTE A CES DROITS GARANTIS PAR LESDITES CONVENTIONS INTERNATIONALES. LA LADDH DENONCE CES (...)
    avant projet du code du travail : la LADDH exprime son inquiétude
  • Affaire Youcef Ould Dada : Une condamnation qui occulte l’essentiel.

    La Cour de Ghardaia vient de confirmer le jugement du tribunal qui condamne le blogueur Youcef Ould Dada à 2 ans de prison et à 100000 DA d’amende, pour « atteinte à l’intérêt national » et « outrage à un corps constitué », et cela pour avoir diffuser une vidéo montrant des policiers entrain de commettre un vol dans un magasin à Ghardaïa. La LADDH persiste à signaler que les poursuites étaient infondées à son encontre et a appelé à un procès équitable notamment par une contre expertise du rapport d’analyse élaborée par la police,qui s’est trouvée dans cette affaire juge et partie. En concertation avec le concerné, les avocats de la LADDH envisagent de se pourvoir en cassation tout en demeurant mobilisés pour (...)
    Affaire Youcef Ould Dada : Une condamnation qui occulte l’essentiel.
  • Que risque le Mozabite ayant filmé des policiers voleurs ?

    Président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), Noureddine Benissad est également l’un des avocats du Mozabite ayant filmé des policiers commettant un vol lors des violences de Ghardaïa, Youcef Ouled Dada. Le verdict de son procès en appel sera prononcé demain. Le verdict du procès en appel du Mozabite ayant filmé des policiers voleurs sera prononcé demain. Que risque-t-il exactement ? Au vu des infractions qu’on lui reproche, il risque d’être condamné à trois ans de prison. Dans ce cas, il y aura un pourvoi en cassation. L’affaire sera traitée au niveau de la Cour suprême. C’est la procédure ordinaire sur le plan juridique. D’un autre côté, on continuera à demander sa (...)
    Que risque le Mozabite ayant filmé des policiers voleurs ?

LE RESTE DE NOS EDITOS

Ghardaia : M.Ould Dada doit être libéré immédiatement

Le procès en appel du blogueur Youcef Ould Dada, s’est déroulé le lundi, 18 aout 2014, à la cour de Ghardaïa avec la présence d’un collectif d’avocats représentant la LADDH, le RADDH et le FFS. Le verdict est (...)

Ghardaia : M.Ould Dada doit être libéré immédiatement
Ghaza : le massacre continue, la lâcheté aussi

La Ligue Algerienne pour la Défense des Droits de l’Homme dénonce l’opération"bande protectrice" menée par l’armée israélienne depuis le 7 juillet en bombardant la population civile de Ghaza faisant plus de 1300 (...)

Ghaza : le massacre continue, la lâcheté aussi
Rencontre sur la torture en Algérie : Invitation

« Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants » Art 5 de la DUDH A l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture qui (...)

Rencontre sur la torture en Algérie : Invitation
L’Algérie condamnée pour la 25ème et 26ème fois par le Comité des droits de l’Homme de l’ONU : communiqué CFDA

Alger, 16 juin 2014 - Suite à deux communications introduites récemment par le Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA), concernant les cas de disparitions forcées d’Ali Lakhdar Chaouch et de (...)

L’Algérie condamnée pour la 25ème et 26ème fois par le Comité des droits de l’Homme de l’ONU : communiqué CFDA

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Dernier Communiqué

avant projet du code du travail : la LADDH exprime son inquiétude 07/09/2014
avant projet du code du travail : la LADDH exprime son inquiétude

La LADDH A PRIS CONNAISSANCE DU CONTENU DE L’AVANT PROJET RELATIF AU CODE DU TRAVAIL ET S’INQUIETE DES ATTEINTES AUX DROITS ECONOMIQUES ET SOCIAUX DES TRAVAILLEURS NOTAMMENT LA GENERALISATION DE LA PRECARITE DU TRAVAIL,LA REMISE EN CAUSE DU DROIT DE GREVE ET DES LIBERTES SYNDICALES. La LADDH RAPPELLE QUE NOTRE (...)
avant projet du code du travail : la LADDH exprime son inquiétude

Du côté du CDDH

Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme 02/05/2013
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Elle a été le thème du IIIéme. séminaire-atelier du projet « Formation en droits de l’homme des jeunes militants d’Annaba » organisé par la LADDH, section d’Annaba avec le soutien de MEPI. Lourde tâche pour un jeune militant d’aborder un sujet aussi complexe. Des conférences préparatoires, la (...)
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Dernier numéro Errabita

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

Un partenaire...au hasard

PRI

Le site de cette organisation nous apprend tout sur PRI (Penal Reform International), ses fondements et objectifs. Il nous présente également leurs activités par région et par thème. Le site bénéficie enfin d’une bibliothèque, où peuvent être (...)
PRI

Une photo...au hasard