texte_augmente texte_diminue
Suivre la vie du site ver imprimer
Favoris
  • l’impact des mesures de "rigueur budgétaire" sur les DESC des algériens.

    La LADDH organise ce jeudi 02 juin 2015 à partir de 22h00, une soirée débat sous le thème : " l’impact des mesures de rigueur budgétaire sur les DESC des Algériens. la conférence sera animée par : - Docteur Ahmed Benbitour, Docteur Mourad Ouchichi
    l’impact des mesures de
  • Soirées DH de la LADDH : la torture existe encore en Algérie

    Le bureau de wilaya d’Alger de la ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme a organisé une rencontre débat dans la soirée de jeudi 25 juin 2015 à l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture. La rencontre animé par maitre Mostefa Bouchachi et maitre Badi Abdelghani, président du bureau de wilaya d’Alger a été consacrée aux cadres juridique et politique nationaux et internationaux de la torture. Un témoignage frappant sur la torture dans le années 90 a été également présenté par la mère d’une victime de torture et de disparition forcée. D’emblée, maitre Bouchachi souligne que la torture est liée aux systèmes de gouvernance autoritaire. Pour lui, les systèmes (...)
    Soirées DH de la LADDH : la torture existe encore en Algérie
  • Journée internationale contre la Torture : rencontre débat à la LADDH

    A l’occasion de la journée internationale contre la torture du 26 juin 2015, le bureau d’Alger de la LADDH organise une rencontre débat sur la pratique de la tortue en Algérie, le jeudi 25 juin à partir de 22h00 au siège de la LADDH. La conférence sera animée par Maître Bouchachi Mostefa, avocat et ancien président de la LADDH.
    Journée internationale contre la Torture : rencontre débat à la LADDH
  • Un membre de la LADDH persécuté à Ghardaia ?

    Noureddine Ben Mohamed Khebiti, membre de la LADDH au niveau de Ghardaia a été arrêté par les services de sécurité dans la même ville le 15 juin dernier. L’arrestation a été sur la base d’une plainte déposée par son voisin en mois de février 2014 en plein violences qui ont secoué la ville causant la mort de deux de ses habitants. Il l’accuse de "l’avoir séquestré dans le but de le torturer ". La LADDH s’interroge sur le timing de cette arrestation après plus de 15 mois du dépôt de la plainte et en plein retour de la violence dans cette ville ou la sécurité des biens et des personnes n est plus garantie. M. Khebiti a été mis sous mandat dépôt juste après sa présentation devant le procureur de la république ce (...)
    Un membre de la LADDH persécuté à Ghardaia ?
  • AG du REMDH/ Resolution générale

    Nous, membres de la société civile euro-méditerranéenne, affirmons que : La substitution de l’Union pour la Méditerranée au processus de Barcelone et les révolutions intervenues en Afrique du Nord et Moyen-Orient et leurs suites comme la poursuite de l’occupation illégale, de la colonisation et de l’annexion israélienne en Palestine et au Golan se sont imposées comme des éléments majeurs dans la région euromed. La barbarie qui s’exerce en Irak et en Syrie du fait de leurs régimes et des groupes comme l’organisation dite de l’Etat Islamique (EI), la militarisation croissante de toute cette région, notamment en Libye, et les dictatures qui s’installent comme en Egypte renforcent de plus fort le besoin de (...)
    AG du REMDH/ Resolution générale
  • Disparitions forcées : Les Benaziza toujours à la recherche de leur grand-mère

    Le 2 juin 1996, des agents en uniforme kidnappent Daouia, 68 ans. On ne la reverra plus, comme les milliers de disparus en Algérie durant les années 1990. Sa famille a pu obtenir une intervention symbolique de l’ONU qui a réclamé l’ouverture d’une enquête. En vain. La Charte pour la paix est passée par là, mais le combat des familles se poursuit. Voilà dix-neuf longues années qu’il se bat lui et toute sa famille pour connaître la vérité sur la disparition de sa mère. Agé aujourd’hui de 65 ans, Abdelkader Benaziza est le fils aîné de Daouia, enlevée chez elle, de nuit, par un groupe d’agents de la sécurité de l’Etat en uniforme. C’était le 2 juin 1996, dans le quartier de Bab El Kantara à Constantine. Elle (...)
    Disparitions forcées : Les Benaziza toujours à la recherche de leur grand-mère
  • 22 ans après l’assassinat de Tahar DJAOUT, l’intimidation des journalistes continue

    La Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l’Homme s’incline devant la mémoire de M. Tahr Djaout, écrivain et journaliste algérien qui a perdu la vie une sombre journée du 2 juin 1993, suite à un lâche attentat exécuté par des assassins dont on ignore l’identité jusqu’à aujourd’hui. La LADDH rappelle que le simulacre de procès, qu’a eu lieu en juillet 1994 devant le tribunal spécial d’Alger de l’époque, n’a convaincu personne. C’était un des tristes épisodes du déni de justice et de vérité qu’ont connus les affaires relatives aux assassinats politiques. La LADDH regrette que deux décennies plus tard aucune enquête sérieuse n’a été ouverte sur les assassinats de journalistes. Aujourd’hui, la situation des (...)
    22 ans après l’assassinat de Tahar DJAOUT, l’intimidation des journalistes continue
  • Info dernière (Chlef) : Les avocats de la LADDH plaide l’acquittement du militant Abrous Farid

    Le procès du militant des droits de chômeurs Abrous Farid a eu lieu aujourd’hui, le 31 mai 2015, au tribunal de Chlef en présence des avocats de la LADDH à l’instar de maitre Belahrech Zakaria, et de Maître Mouhous Seddik . M. Abrous est poursuivit pour incitation à attroupement. Le Procureur a requis deux mois de prison ferme selon Maitre Belahrech. L’avocat de la LADDH nous a souligné qu’ils (avocats) ont plaidé l’acquittement du prévenu en démantelant l’argumentaire de l’accusation. « La défense a insisté sur la protection de la liberté de rassemblement pacifique par la constitution algérienne et l’article 22 du pacte international des droits civils et politiques », nous a-t-il déclaré. Le verdict a (...)
    Info dernière (Chlef) : Les avocats de la LADDH plaide l’acquittement du militant Abrous Farid

LE RESTE DE NOS EDITOS

Déclaration du Conseil National : Si l’humain est menacé, l’humanité est en danger

Réunis en session ordinaire, le 29 mai 2015 à Alger, le Conseil National (CN) de la LADDH affirme que les droits de la personne humaine sont en crise. Au niveau international, le Conseil national constate (...)

Déclaration du Conseil National : Si l’humain est menacé, l’humanité est en danger
Tahar Djehiche acquitté, mais les menaces sur les militants du Sud persistent !

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme se réjouit de l’acquittement du caricaturiste Tahar DJEHICHE aujourd’hui, mardi 26 mai 2015, par le tribunal d’ d’El Meghaïer dans la wilaya d’El Oued. (...)

Tahar Djehiche acquitté, mais les menaces sur les militants du Sud persistent !
La LADDH défend les militants anti-gaz de schiste à Alger

Le tribunal de Bir Mourad Raïs, a annoncé, dimanche 31 mai, le « report » du verdict des six militants anti-gaz de schiste d’Alger pour le 31 mai prochain, a-t-on appris auprès de maîtres Mustapha Bouchachi et (...)

La LADDH défend les militants anti-gaz de schiste à Alger
Maitre El Djemai Bougherra élu président du bureau de la LADDH de Tébessa

Dans le cadre de son programme d’élargissement de sa présence à travers le territoire national, la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme a procédé, le 16 mai dernier, à installation d’ un (...)

Maitre El Djemai Bougherra élu président du bureau de la LADDH de Tébessa

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Dernier Communiqué

22 ans après l’assassinat de Tahar DJAOUT, l’intimidation des journalistes continue 02/06/2015
22 ans après l’assassinat de Tahar DJAOUT, l’intimidation des journalistes continue

La Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l’Homme s’incline devant la mémoire de M. Tahr Djaout, écrivain et journaliste algérien qui a perdu la vie une sombre journée du 2 juin 1993, suite à un lâche attentat exécuté par des assassins dont on ignore l’identité jusqu’à aujourd’hui. La LADDH rappelle que le simulacre (...)
22 ans après l’assassinat de Tahar DJAOUT, l’intimidation des journalistes continue

Du côté du CDDH

Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme 02/05/2013
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Elle a été le thème du IIIéme. séminaire-atelier du projet « Formation en droits de l’homme des jeunes militants d’Annaba » organisé par la LADDH, section d’Annaba avec le soutien de MEPI. Lourde tâche pour un jeune militant d’aborder un sujet aussi complexe. Des conférences préparatoires, la (...)
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Dernier numéro Errabita

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

Un partenaire...au hasard

EMHRN

Le Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme (EMHRN), composé de plus de 80 membres représentant des organisations de défense des droits de l’Homme, des institutions et des personnes situées dans 30 pays de la région (...)
EMHRN

Une photo...au hasard