texte_augmente texte_diminue
Suivre la vie du site ver imprimer
Favoris
  • Rencontre sur la torture en Algérie : Invitation

    « Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants » Art 5 de la DUDH A l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture qui correspond au 26 juin de chaque année, la LADDH et la Coordination nationale des familles des disparus, organisent une rencontre débat le mercredi 25 juin 2014 à partir de 9h00, et cela au siège de la ligue sis au 5 rue Frères Alleg, Didouche Mourad, Alger. Cette rencontre abordera le cadre législatif et juridique de la lutte contre la torture, les séquelles psychologiques que laisse une telle pratique, le rôle des défenseurs des droits de l’Homme et présentation de témoignage et de cas. « Le terme (...)
    Rencontre sur la torture en Algérie : Invitation
  • L’Algérie condamnée pour la 25ème et 26ème fois par le Comité des droits de l’Homme de l’ONU : communiqué CFDA

    Alger, 16 juin 2014 - Suite à deux communications introduites récemment par le Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA), concernant les cas de disparitions forcées d’Ali Lakhdar Chaouch et de Mohamed Mehalli ainsi que les violations infligées aux membres de la famille de ce dernier, le Comité des droits de l’Homme de l’ONU constate pour les 25 et 26 èmes fois que l’Etat algérien a violé le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP). Le Comité appelle l’Etat algérien à mener des enquêtes approfondies et rigoureuses sur le sort des disparus et à poursuivre, juger et punir les responsables de violations. Le Comité rappelle par ailleurs ses Observations Générales formulées (...)
    L’Algérie condamnée pour la 25ème et 26ème fois par le Comité des droits de l’Homme de l’ONU : communiqué CFDA
  • Les deux jeunes arrêtés lors d’une manifestation de Barakat condamnés à la prison avec sursis

    Les deux jeunes arrêtés lors d’une manifestation de Barakat, Mohamed Kadi et Moêz Bennacir, ont été condamnés, ce dimanche 18 mai, à six mois de prison avec sursis par le tribunal de Sidi M’hamed, a-t-on appris auprès de Me Noureddine Benissad, président de la LADDH et l’un de leurs avocats. En prison depuis leur arrestation le 16 avril dernier, Mohamed et Moêz devraient être libérés au cours de cet après-midi, selon lui. Dimanche dernier, le Parquet avait requis une année de prison ferme à l’encontre de ces deux jeunes. Le président du Rassemblement action-jeunesse (RAJ), Abdelwahab Fersaoui, avait alors dénoncé « un procès d’intention ». Le 16 avril, le militant de RAJ, Mohand Kadi et Moêz Bennacir, (...)
    Les deux jeunes arrêtés lors d’une manifestation de Barakat condamnés à la prison avec sursis
  • La mobilisation pour la libération des deux personnes arrêtées lors d’une manifestation du mouvement Barakat s’étend à la Tunisie

    Des militants et syndicalistes tunisiens se mobilisent pour la libération de Mohamed Kadi et Moêz Bennacir, arrêtés lors d’une manifestation du mouvement Barakat à Alger. « Un collectif de soutien à Mohamed Kadi et Moêz Bennacir vient d’être mis en place par des militants et syndicalistes tunisiens pour la libération des deux jeunes », affirme à TSA Abdelwahab Fersaoui, président du RAJ, en marge d’une conférence de presse organisée autour de cette affaire, ce mercredi à Alger. Les Tunisiens ont « commencé à faire circuler la pétition pour la libération des deux jeunes détenus et ils vont mener prochainement d’autres actions », ajoute-t-il. Le 16 avril, le militant de RAJ, Mohamed Kadi, et le ressortissant (...)
    La mobilisation pour la libération des deux personnes arrêtées lors d’une manifestation du mouvement Barakat s’étend à la Tunisie
  • El Bayadh : Harcèlement de Hassan Bouras

    Hassan BOURAS, membre du comité directeur de la LADDH a été entendu, lundi 05 mai 2014, par la police judiciaire d El bayadh sur deux affaires en relation avec ses activités militantes. En effet, Bouras a été auditionné une première fois, à la base d’une pleine déposée contre lui par le premier responsable de la Wilaya d’El Bayadh sous l’accusation de représenter la LADDH dans la wilaya d’El Bayadh sans agrément. Cette plainte fait suite à un communiqué de la LADDH signé par Hassan BOURAS en sa qualité de membre du comité directeur de la ligue en date du 4 mars 2014, dans lequel il dénonce le comportement d’agents de police qui auraient tabassé un jeune lycéen, lui occasionnant des fractures au niveau du (...)
     El Bayadh : Harcèlement de Hassan Bouras
  • Forum de la LADDH sur les libertés:La société civile sous pression

    La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) a organisé un forum pour dénoncer les nombreuses entraves aux libertés pratiquées par le régime. En Algérie les libertés d’expression, de réunion, de manifestation mais aussi syndicales sont plus que jamais réprimées. Plus rien n’échappe à la volonté du pouvoir de verrouiller le champ des libertés pour mieux contrôler la société civile. Pour maître Bensalem Fasla, membre du comité directeur de la LADDH, la dernière loi sur les associations est caractéristique de cette politique répressive. « Il y a volonté du pouvoir de mettre sous tutelle, les associations qui lui échappent », a-t-il jugé. Bensalem Fasla estime, par ailleurs, que « la loi a (...)
    Forum de la LADDH sur les libertés:La société civile sous pression
  • Mise en détention des deux jeunes arrêtés lors de la manifestation de Barakat : les interrogations de Nourredine Benissad, président de la LADDH

    Pourquoi la détention des deux jeunes arrêtés lors de la manifestation de Barakat vous paraît-elle anormale ? Les deux jeunes ont été placés en garde à vue par la police pendant 48 heures à deux reprises. Ils ont été présentés devant le procureur qui les a déférés devant le juge d’instruction. Ce dernier a pris la mesure de les mettre en détention provisoire. La procédure est tout à fait légale. Mais je pense qu’il y une disproportion entre ce qu’on leur reproche et le fait de les mettre en prison. Je n’ai pas souvenir qu’on ait mis quelqu’un en prison pour attroupement non armé. Généralement, ils sont laissés en liberté même s’ils doivent répondre par la suite devant la justice. Que risquent-ils ? La loi (...)
    Mise en détention des deux jeunes arrêtés lors de la manifestation de Barakat : les interrogations de Nourredine Benissad, président de la LADDH
  • Forum des libertés : Nos libertés en débat.

    Dans le cadre de la célébration de la journée internationale des travailleurs du 1 mai et la journée mondiale de la liberté de la presse du 3 mai, la LADDH organise un forum des libertés, le samedi 3 mai 2014 de 10h à 13h. Ce forum sera animé par : Salem Sadali,SATEF : Les libertés syndicales, quelle réalité ? Fayçal Métaoui, journaliste : Journalisme et militantisme, quel engagement ? Aissa Rahmoune , LADDH : La liberté de rassemblement face à la confiscation de l’espace public. Bensalem Fasla, LADDH : La liberté d’association sous contrôle. La rencontre aura lieu à son siège national, sis au 5 rue frères Alleg. Soyez les bienvenus Le président Nour-eddine (...)
    Forum des libertés : Nos libertés en débat.

LE RESTE DE NOS EDITOS

Appel et pétition à signer et faire signer pour la libération de Mohand Kadi et Moez Benncir

Le 16 Avril dernier, en marge de la manifestation contre les élections présidentielles en Algérie, deux jeunes ont été arrêtés et mis en détention. Les deux jeunes, Mohamed Kadi (dit Mohand) étudiant âgé de 23 (...)

Appel et pétition à signer et faire signer pour la libération de Mohand Kadi et Moez Benncir
Entretien avec le président de la LADDH, Nourredine Benissad : « Il y a une duplicité dans le discours officiel »

Nourredine Benissad est le président de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH). Dans cet entretien, il condamne la répression des marches du 20 avril en Kabylie et appelle le pouvoir à (...)

Entretien avec le président de la LADDH, Nourredine Benissad : « Il y a une duplicité dans le discours officiel »
repression du rassemblement BARAKAT : La LADDH dénonce

COMMUNIQUE Un sit in tenu le 16 avril 2014 devant la faculté centrale d’Alger par le mouvement BARAKAT a été violemment réprimé par les forces de police d’après de nombreux témoignages parvenus à la ligue. La (...)

repression du rassemblement BARAKAT : La LADDH dénonce
Quant le monopole publicitaire devient une arme de censure.

Les organes de presse Algérie News et Djazaïr News, se voient priver de publicité étatique par l’ Agence nationale d’édition et de publicité (Anep), qui en détient le monopole de distribution. Selon le directeur (...)

Quant le monopole publicitaire devient une arme de censure.

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Dernier Communiqué

L’Algérie condamnée pour la 25ème et 26ème fois par le Comité des droits de l’Homme de l’ONU : communiqué CFDA 17/06/2014
L’Algérie condamnée pour la 25ème et 26ème fois par le Comité des droits de l’Homme de l’ONU : communiqué CFDA

Alger, 16 juin 2014 - Suite à deux communications introduites récemment par le Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA), concernant les cas de disparitions forcées d’Ali Lakhdar Chaouch et de Mohamed Mehalli ainsi que les violations infligées aux membres de la famille de ce dernier, le Comité des droits de (...)
L’Algérie condamnée pour la 25ème et 26ème fois par le Comité des droits de l’Homme de l’ONU : communiqué CFDA

Du côté du CDDH

Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme 02/05/2013
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Elle a été le thème du IIIéme. séminaire-atelier du projet « Formation en droits de l’homme des jeunes militants d’Annaba » organisé par la LADDH, section d’Annaba avec le soutien de MEPI. Lourde tâche pour un jeune militant d’aborder un sujet aussi complexe. Des conférences préparatoires, la (...)
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Dernier numéro Errabita

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

Un partenaire...au hasard

PRI

Le site de cette organisation nous apprend tout sur PRI (Penal Reform International), ses fondements et objectifs. Il nous présente également leurs activités par région et par thème. Le site bénéficie enfin d’une bibliothèque, où peuvent être (...)
PRI

Une photo...au hasard