texte_augmente texte_diminue
Suivre la vie du site ver imprimer
Favoris
  • Des médias audiovisuels algériens très misogynes, selon une étude de la Laddh-Mena Media Monitoring

    Les femmes sont pratiquement à parité avec les hommes parmi les professionnels des médias en Algérie mais cela ne leur donne pas une visibilité plus grande. Il y a peu de nouvelles centrées sur les femmes et celles qui sont données renferment beaucoup de clichés et des stéréotypes misogynes. Un monitoring des médias réalisé entre le 28 janvier et le 17 février 2015 par la Ligue Algérienne de de défense des droits de l’homme (LADDH) en association avec l’ONG Mena Media Monitoring montre l’ampleur du chemin à parcourir pour assurer une représentation suffisante et correcte des femmes dans les médias. Et encore davantage sur le chemin à faire pour sortir des clichés qui "assignent" aux femmes des rôles et (...)
    Des médias audiovisuels algériens très misogynes, selon une étude de la Laddh-Mena Media Monitoring
  • Rapport sur l’image des femmes dans les médias (LADDH-MMM) ;Les femmes discriminées dans l’audiovisuel

    Les femmes sont discriminées dans les médias. C’est le constat du rapport sur l’image des femmes dans les médias audiovisuels algériens, réalisé par MENA Media Monitoring (MMM), en collaboration avec la Ligue algérienne des droits de l’homme (LADDH). Le monitoring (observation) d’un échantillon de médias (radio et télévision) s’est déroulé pendant trois semaines entre le 28 janvier et le 17 février. Les médias retenus sont les Chaînes 1, 2, 3, Radio El Bahdja, la A3 ainsi que trois chaînes privées (Ennahar, Echourouk et KBC). Le rapport présenté, hier, au siège de la Ligue à Alger, déplore les discriminations à l’égard des femmes : moins visibles en tant que sources malgré une forte féminisation, les sujets (...)
    Rapport sur l’image des femmes dans les médias (LADDH-MMM) ;Les femmes discriminées dans l’audiovisuel
  • Journée internationale contre les disparitions forcée du 30 août : Rencontre débat

    Conférence débat à l’occasion de la journée internationale contre les disparitions forcée du 30 août Cette rencontre, organisée par la CNFD et la LADDH, aura lieu le samedi 29 août, à 10:30 au siège de la LADDH sous le thème : " les effets psychologiques sur les enfants, après deux décennies de la disparition du père : quelle voie pour la réparation psychologique ?" Les animateurs de la conférence sont : Maitre Mostefa BOUCHACHI et Madame Wassila BELATRECHE. Le public est cordialement invité.
    Journée internationale contre les disparitions forcée du 30 août : Rencontre débat
  • Invitation:Présentation du rapport : « Image de la femme dans les médias algériens »

    La LADDH et le MENA Medias Monitoring ont le plaisir d’inviter les représentants de la presse nationale et internationale à la conférence de présentation du rapport « Image de la femme dans les médias algériens » le dimanche 30 aout 2015 à 11h00 au siège de la LADDH, sis au 5 rue Frères Alleg (101 Didouche Mourad). Ce projet a été réalisé par Mena media monitoring (MMM) en partenariat avec la LADDH, il concerne l’observation des medias audiovisuels (Télévisions publiques et privées, radios publiques) durant la période allant du 28 janvier au 17 février 2015. Il fera un état des lieux des performances des médias observés dans le traitement de la question du genre. Il s’intéresse essentiellement à (...)
    Invitation:Présentation du  rapport : « Image de la femme dans les médias algériens »
  • Affaire Rachid Mesli : La LADDH exige sa mise en liberté.

    La LADDH suit avec inquiétude la procédure judiciaire enclenchée à l’encontre de Maitre Mesli Rachid, directeur juridique à l’association EL KARAMA, organisation de défense des droits de l’Homme basée à Genève. Interpellé par les autorités italienne le 19 août et mis en garde à vue durant 48 heures, Maitre Mesli est déféré devant la Cour de Turin qui examinera sa remise en liberté suite à l’exécution d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités algériennes en 2002. la LADDH exige la remise en liberté de Mr Mesli car elle considère que la procédure prise à son encontre ne vise en réalité que ses activités relatives à la défense et la promotion des droits de l’Homme, activités d’ailleurs reconnus par la (...)
    Affaire Rachid Mesli : La LADDH exige sa mise en liberté.
  • Amar Belhimer lors d’une conférence à la LADDH : « La majorités des télés privées n’ont pas été créées par des professionnels

    « L’ouverture de l’audiovisuel, entre vides juridiques et pressions politiques » est la thématique décortiquée dans la soirée de dimanche par l’universitaire, Amar Belhimer, à l’occasion d’une rencontre-débat organisée par la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) à Alger. « Il n’y a pas de vide juridique, il y a rétrécissement et régression des libertés », estime d’entrée de jeu M. Belhimer. Il a expliqué à ce propos que « le pouvoir a tardivement réagi au printemps arabe, mais n’a pas réagi en faisant le choix de l’ouverture ». L’hôte des soirées de la Ligue des droits de l’Homme relève d’abord une différence : « La démarche diffère de celle de 1990, là où on a fait confiance aux (...)
    Amar Belhimer lors d’une conférence à la LADDH : « La majorités des télés privées n’ont pas été créées par des professionnels
  • Ammar Belhimer à propos de l’ouverture de l’audiovisuel :« On assiste au rétrécissement des libertés »

    En 2011, alors que les révolutions arabes emportaient sur leur passage le Tunisien Zine El Abidine Ben Ali, le raïs égyptien, Hosni Moubarak, et reconfiguraient la carte du monde arabe, le régime algérien décidait de lancer une série d’initiatives pour sauver sa tête. Le 15 avril 2011, le président Abdelaziz Bouteflika s’engageait dans son discours à « renforcer la démocratie », en adoptant une série de lois sur les libertés, dont celle relative à l’activité audiovisuelle, qui avait pour but d’ouvrir le champ audiovisuel au secteur privé. « Les chaînes privées sont nées au lendemain du printemps arabe, dans une tentative du régime de mettre du ‘mouvement dans le statu quo’ », a déclaré Ammar Belhimer, (...)
    Ammar Belhimer à propos de l’ouverture de l’audiovisuel :« On assiste au rétrécissement des libertés »
  • Pressions de l’ARAV sur les chaînes de TV privées : La LADDH rend visite à KBC

    Une délégation de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) conduite par son président Me Noureddine Benissad, a, dans l’après-midi du jeudi dernier, rendu visite à la Direction de la chaine de télévision privée KBC (El Khabar TV). La délégation de la ligue était également composée deux autres membres du Comité directeur à savoir, Me Abdelmoutaleb Guenane et d’Imad Boubekri, respectivement, chargé aux finances et à la Communication. La LADDH a effectué cette visite à KBC TV afin de réaffirmer son attachement à la liberté d’expression suite à l’avertissement verbal adressé par l’autorité de régulation de l’audio-visuelle (ARAV) au directeur de KBC, M. Ali Djerri, le 29 juin dernier. La (...)
    Pressions de l’ARAV sur les chaînes de TV privées : La LADDH rend visite à KBC

LE RESTE DE NOS EDITOS

Ghardaia, le drame : Revue de presse

Événements de Ghardaïa Condamnation unanime de la classe politique L’heure est grave. La vallée du M’zab vit une tragédie nationale. Elle subit une situation de violence meurtrière qui risque de mettre en (...)

 Ghardaia, le drame : Revue de presse
Communiqué:Des Algériens meurent à Ghardaia, Inacceptable

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme a appris avec beaucoup de consternation et de regret que l’escalade de violence des deux derniers jours à Ghardaïa notamment à Guerrara et Berriane a (...)

Communiqué:Des Algériens meurent à Ghardaia, Inacceptable
Des économistes mettent en garde contre les conséquences du maintien de la gouvernance actuelle:L’Algérie menacée d’une grande explosion sociale

Ahmed Benbitour, désormais membre actif de la CNLTD, et Mourad Ouchichi, enseignant à Béjaïa, ont dépeint une situation critique marquée par une crise multidimensionnelle. “Chaque Algérien et Algérienne doit (...)

Des économistes mettent en garde contre les conséquences du maintien de la gouvernance actuelle:L’Algérie menacée d’une grande explosion sociale
l’impact des mesures de "rigueur budgétaire" sur les DESC des algériens.

La LADDH organise ce jeudi 02 juin 2015 à partir de 22h00, une soirée débat sous le thème : " l’impact des mesures de rigueur budgétaire sur les DESC des Algériens. la conférence sera animée par : - Docteur (...)

l’impact des mesures de

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Dernier Communiqué

Affaire Rachid Mesli : La LADDH exige sa mise en liberté. 24/08/2015
Affaire Rachid Mesli : La LADDH exige sa mise en liberté.

La LADDH suit avec inquiétude la procédure judiciaire enclenchée à l’encontre de Maitre Mesli Rachid, directeur juridique à l’association EL KARAMA, organisation de défense des droits de l’Homme basée à Genève. Interpellé par les autorités italienne le 19 août et mis en garde à vue durant 48 heures, Maitre Mesli est déféré (...)
Affaire Rachid Mesli : La LADDH exige sa mise en liberté.

Du côté du CDDH

Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme 02/05/2013
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Elle a été le thème du IIIéme. séminaire-atelier du projet « Formation en droits de l’homme des jeunes militants d’Annaba » organisé par la LADDH, section d’Annaba avec le soutien de MEPI. Lourde tâche pour un jeune militant d’aborder un sujet aussi complexe. Des conférences préparatoires, la (...)
Newsletter CDDH Annaba : La Justice algérienne vue par les militants des droits de l’Homme

Dernier numéro Errabita

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

4e Numéro : NI JUSTE, NI INDÉPENDANTE LA JUSTICE AU SERVICE DE QUI ?

Un partenaire...au hasard

lمركز القاهرة لدراسات حقوق الانسان

مركز القاهرة لدراسات حقوق الإنسان هو منظمة غير حكومية إقليمية مستقلة تأسست عام 1993، تهدف إلى دعم احترام مبادئ حقوق الإنسان والديمقراطية، وتحليل صعوبات تطبيق القانون الدولي لحقوق الإنسان، ونشر ثقافة حقوق الإنسان في العالم العربي، وتعزيز الحوار بين الثقافات في إطار (...)
lمركز القاهرة لدراسات حقوق الانسان

Une photo...au hasard